Plage Navarrosse SAN - Société des Amis de Navarrosse-Biscarrosse, association 1901 agréée au titre de l'article L.141-1 du code de l'environnement.
FRANCAIS  ENGLISH  Ajouter aux FAVORIS  CONTACT  REFERENCES 
 
 
ACCUEIL
   DOCUMENTS
   FLORE
   ASSOCIATION
   ANALYSES
GLOSSAIRE
   REFERENCES
   LIENS

   
  

GLOSSAIRE


Ce lexique donne la signification des termes techniques utilisés dans ce document, de quelques mots ou expressions régionales ainsi que des abréviations.

 

RETOUR
A

Absorption . Rétention d'une substance chimique à l'intérieur d'une autre substance.

Adsorption. Rétention d'une substance chimique à la surface d'une particule.

AFSSA. Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

Akinète. Spore d'algue ou de cyanobactérie.

Alios. Grès brun foncé formé par l’agglomération des grains de sable.

Anodonte. Mollusque bivalve d'eau douce.

Anthropique. Qui résulte de la présence humaine (déboisement, pollution...).

Apatite. Fluophosphate de calcium souvent présent dans les roches éruptives.

Aquifère. Zone géologique pouvant contenir de l'eau et susceptible de la restituer naturellement ou par pompage.

 

RETOUR
B

BAF. Bioaccumulation Factor, rapport entre la concentration dans un organisme vivant et la concentration dans ses aliments.

BCF. Bioconcentration Factor, rapport entre la concentration dans un organisme vivant et la concentration dans le milieu dans lequel il vit (eau).

Bathymétrique. Caractérise une carte ou un relevé indiquant la profondeur des eaux.

Benthique. Qui vit sur le fond de la mer ou d'un lac.

Bioamplification. Concentration de certains polluants dans la chaîne alimentaire : les tissus d'un poisson vont présenter une concentration plus élevée que l'eau dans laquelle il vit. Un oiseau qui se nourrit de ce type de poissons présentera une concentration encore plus élevée.

Bloom. Fleur d'eau en anglais.

BMAA. beta-methyl-amino-alanine (toxine)

BMF. Bioamagnification Factor, rapport entre la concentration dans un organisme vivant (prédateur) et la concentration dans l'organisme dont il se nourrit (proie).

 

RETOUR
C

Carcinogénicité. Caractère de ce qui est cancérigène.

RETOUR
C&B.
Fait référence à Chorus I. & Bartram J., Toxic cyanobacteria in water, l'ouvrage de référence sur les cyanobactéries.

CCGL. Communauté de Communes des Grands Lacs.

CMA. Concentration Maximale Admissible ou MCL (Maximum Contaminant Level en anglais).

CMAP. Concentration Maximale Admissible dans l'eau pour que le poisson soit comestible.

Conche. Petite baie (gascon).

Coliforme. Qualifie ou désigne des bactéries à l’origine d’infections urinaires ou intestinales.

COT. Carbone organique total.

Courant . Terme régional désignant l’exutoire des lacs.

Craste. Large fossé destiné à drainer les zones marécageuses (gascon).

Cyanobactérie. Micro-organisme présentant des caractéristiques des bactéries et des algues.

Cyanotoxine. Substance toxique produite par des cyanobactéries*.

Cytotoxique. Toxique pour les cellules.

 

RETOUR
D

DBO. Demande biochimique en oxygène.

DCE. Directive Cadre européenne sur l’Eau.

DCO. Demande chimique en oxygène.

DDASS. Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.

DDE. Direction Départementale de l’Equipement.

Dermatotoxine. Toxine* affectant le système nerveux.

Désorption. Détachement d'une molécule d'une particule (inverse de l'adsorption et absorption).

DL50. Dose létale 50, dose qui entraîne la mort de 50% des animaux auxquels elle est administrée.

DMA. Dose maximale admissible (quantité absorbable quotidiennement par une personne sans danger sur une longue période).

DOC. Dissolved organic carbon (carbone organique dissout).

DPS. Degree of P saturation, degré de saturation d'un sol en phosphore, exprimé en %.

DSENO. Dose sans effets nocifs observables (identique NOAEL).

Dystrophisation. Eutrophisation* anormale due à un excès d’éléments nutritifs (mauvaise alimentation alors que l’eutrophisation* est une bonne alimentation).

 

RETOUR
E

Ecologie. Partie de la biologie étudiant les relations entre des êtres vivants et le milieu dans lequel ils vivent.

Ecosystème. Unité d’organisation biologique présentant des interactions entre des êtres vivants et avec les conditions physico-chimiques du milieu environnant.

ELISA. Enzyme-linked immunosorbent assay. Test sérologique utilisé pour le diagnostic et le dosage des virus.

Entérocoque. Streptocoque* des matières fécales.

Epilimnion. Couche d'eau superficielle des lacs.

Equivalent habitant (EH). Pollution moyenne rejetée par habitant et par jour. Un EH contient (entre autres) 4g de phosphore et 15 g d'azote.

Eschérichia coli. Bactérie, hôte normal de l’intestin, peu pathogène, mais servant de témoin pour identifier les eaux polluées par des excréments.

Eucaryote. Etre formé de cellules dont le noyau est structuré.

Eutrophe. Etat d’un lac riche en éléments nutritifs.

Eutrophisation. Evolution de l’état d’un lac par enrichissement en éléments nutritifs (du grec eutrophos, bien nourrir).

 

RETOUR
F

Fleur d'eau. Formation brutale de micro algues souvent appelée bloom*.

 

RETOUR
G

Géomorphologie. Branche de la géographie étudiant l’évolution du relief terrestre.

GV. Valeur guide.

 

RETOUR
H

HAB. Harmful Algal Bloom* (Fleur d'eau toxique).

Halieutique. Qui concerne la pêche.

HAP. Hydrocarbures aromatiques polycycliques, sous-produits de la désinfection de l'eau de boisson.

Hépatocyte. Cellule du foie.

Hépatotoxine. Substance ayant un effet négatif sur le foie.

Hétérocyste. Cellule de grande taille servant de spore de conservation pour certaines algues.

HPLC. High-performance liquid chromatography (chromatographie en phase liquide haute performance). Méthode d'analyse chimique consistant à séparer les constituants d'un mélange, en particulier des pigments photosynthétiques

Hydrologie. Etude des caractéristiques et des propriétés des eaux dans la nature.

Hypolimnion. Couche d'eau inférieure des lacs, en général plus froide.

 

RETOUR
I

i.p. Intra Péritonéal.

 

RETOUR
K

Kd ou Kp. Soil partition coefficent. Caractérise la tendance d'un sol à absorber ou adsorber un pesticide.

Koc. Organic carbon partition coefficient. Caractérise la tendance de la partie organique du sol à absorber ou adsorber un pesticide

 

RETOUR
L

Lagarosiphon. Plante aquatique très envahissante et très répandue dans les lacs landais.

LD50. Dose létale 50, dose qui entraîne la mort de 50% des animaux auxquels elle est administrée.

Limnologie. Science qui étudie les phénomènes en relation avec les lacs.

LPS. Lipopolysaccharides.

RETOUR
M

MCL. Maximum Contaminant Level (CMA*, Concentration Maximale Admissible).

MES . Matière en suspension.

Mesocosme. Système expérimental fermé destiné à l'étude des effets de paramètres environnementaux sur un écosystème.

Mesotrophe. Etat intermédiaire entre oligotrophe* et eutrophe*.

Minéralisation. Transformation ou dégradation d'un pesticide sous forme de gaz carbonique, eau et autres molécules non organiques.

 

RETOUR
N

Nappe d'accompagnement. Nappe de surface interagissant fortement avec une rivière ou un lac.

Neurotoxine. Toxine agissant au niveau des nerfs.

NSDWR. National Secondary Drinking Water Regulations, équivalent aux USA des références de qualité" européennes pour les eaux de boisson.

NGF. Nivellement Général de la France, précise par rapport à quelle référence sont mesurées les altitudes et profondeurs.

NOAEL. No observable adverse effect level (dose ne provoquant aucun effet nocif observable) en français : DSENO*.

NTU. Nephelometric Turbidity Units, unité de mesure de la turbidité de l'eau.

 

 

RETOUR
O

Oligotrophe. Etat d’un lac pauvre en éléments nutritifs et possédant, en général, une forte quantité d’oxygène dissous.

OMS. Organisation Mondiale de la Santé (WHO World Health Organization en anglais).

Organoleptique. Relatif au goût, aux sens en général.

 

RETOUR
P

p.c. Poids corporel.

Périphyton. Ensemble des microorganismes supportés par les êtres immergés dans l'eau.

pH. Potentiel hydrogène, caractérise l’acidité d’un liquide.

Phytoplancton. Algues microscopiques vivant en suspension dans l’eau.

ppb. Parties par billion (par milliard). Dans le cas de substance en solution dans l'eau 1 ppb = 1 µg/L.

ppm. Parties par million. Dans le cas de substance en solution dans l'eau 1 ppb = 1 mg/L.

Procaryote. Groupe de micro-organismes souvent unicellulaires comme les bactéries et les algues bleues.

PSI. Phosphorus sorption index.

PSP. Paralytic shellfish poison (poison paralysant des coquillages.

 

RETOUR
R

Roselière. Zone où croissent les roseaux.

 

RETOUR
S

SAGE. Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux.

SDAGE. Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux.

Secchi. (disque de), Disque de 30 cm de diamètre peint en noir et blanc utilisé pour la mesure de la turbidité de l'eau. Ce disque est plongé dans l'eau, la mesure est la moyenne entre la profondeur à laquelle il n'est plus visible et la profondeur à laquelle il redevient visible en le remontant.

SIAEP. Syndicat intercommunal d'alimentation en eau potable.

Sorption. Regroupe les phénomènes d'absorption et d'adsorption.

SRP. Soluble reactive phosphorus, mesure de la fraction soluble du phosphore (orthophosphates) qui est assimilable par les plantes.

Streptocoque. Bactérie d’un ensemble hétérogène à pathogénie très variable.

 

RETOUR
T

TDI. Tolerable Daily Intake, dose quotidienne maximale.

Tératogène. Susceptible de créer des malformations congénitales.

TH. Titre hydrotimétrique, caractérise la dureté de l’eau provoquée par les sulfates et chlorures. Un degré correspond à 4 mg/l exprimés en calcium ou 100 mg/l exprimés en carbonate.

THM. Trihalométhanes substances produites lors de la désinfection de l'eau (cancérigènes).

Toxine. Poison d'origine biologique.

TP. Total phosphore : mesure du phosphore sous toutes ses formes (othophosphates, polyphosphates, phosphore organique).

Trihalométhane. (THM) substance produite lors de la désinfection de l'eau (cancérigène).

Trophique. Caractérise l’évolution d’un milieu de l’état pauvre en éléments nutritifs (oligotrophe*) à l’état riche (eutrophe*).

 

RETOUR
W

WHO. World Health Organization (OMS).

 

RETOUR
Z

ZNIEFF. Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique.


Copyright  SAN 2011    Last update : 2011/10/11 11:29 PL&BL        346 rue des Nasses 40600 BISCARROSSE